KARCHEwerther1.jpeg

VOUS ÊTES

LE CHANT NATURE

À L’ŒUVRE

TENOR
 VINCENT KARCHE

Le ténor français Vincent KARCHE grandit en Lorraine sidérurgique au milieu de vastes forêts. Amoureux des arbres, il devient d'abord forestier et part travailler au Canada puis en Afrique, à l'Institut Supérieur d'Agronomie du Burundi. Et c'est à la chorale de Bujumbura, dirigée par Pierre POUPARD, qu'il découvre sa voix de ténor en 1991. Ce séjour est le point de départ d'une carrière atypique de ténor, jalonnée de temps forts sur de grandes scènes internationales et de pauses pour se consacrer au chant lyrique partagé dans la nature.

Tout dernièrement, en 2022, il retrouve le plaisir de la scène lors d'une tournée de concerts aux opéras de Nantes, Angers et Rennes. Il y chante trois pièces, dont le grand air de Lakmé (DELIBES) et une création mondiale de Jean-Christophe ROSAZ, sur un texte amérindien de Dan GEORGE.

 

Voici son parcours. En 1996, il obtient un Prix de Chant au Conservatoire National de Région de Nice, puis il se perfectionne auprès de Maîtres tels que Jean-Pierre BLIVET, Albert LANCE, José VAN DAM, Victor DEMAIFFE, Peter HARRISSON, Nicolaï GEDDA, Neil SHICOFF.

Au crépuscule des années 1990, il gagne de nombreux prix aux Concours de Chant d'Alès, Béziers, Vienne (Belvédère) ou Pamplone (Gayarre) et devient Meilleur Espoir de l'agence d'opéra ZBF à Berlin. Finaliste au concours d'entrée à l'opéra studio de la Scala de Milan (1997), il intègre finalement Les Jeunes Voix du Rhin en 1999, à l'Opéra National du Rhin. Il rejoint ensuite la troupe de l’Opéra de Bâle (2001-2003) où il chante des rôles de premier plan: Fenton (Falstaff), Rinuccio (Gianni Schicchi), le Pêcheur (le Rossignol, de STRAVINSKI), Orphée (Orphée aux Enfers, d‘OFFENBACH)…

Parallèlement il interprète le rôle de Werther à Innsbruck (2001) sous la direction scénique de la grande mezzo-soprano Brigitte FASSBAENDER, ainsi que le rôle de Fenton à Karlsruhe, Ludwigshafen, puis à Graz dans la célèbre mise en scène de Peter KONTWITSCHNY, dirigée par Ulf SCHIRMER. Il aborde le rôle de Tamino tout d’abord en remplacement de Matthias KLINK à l‘Opéra National du Rhin (2005), puis au Festival de Rochambeau (2007). Il participe à la Création de Gérard GARCIN Aux Sources du Fleuve qui a été produite aux Dominicains de Haute Alsace puis au Festival Berlioz de la Côte Saint André (2005).

Vincent Karche est invité dans des lieux prestigieux: la Fenice de Venise, De Vlaamse Opera, le Concertgebouw d’Amsterdam, la Cité Interdite de Pékin, l’Opéra de Nice, la villa Médicis de Rome, le Festival de Bregenz où il chante la partie de Ténor de la Messe en Ré Majeur de Dvorak avec le Wiener Symphoniker en direct à la Radio Autrichienne ORF2. Il chante également cette Messe de Dvorak à Angers-Nantes Opéra (2008). Il effectue en parallèle une tournée Requiem de Mozart avec l’Orchestre des Virtuoses de Prague sous la direction de Theodor GUSCHLBAUER, notamment à l’Opéra d’Avignon et au Palais de la Musique de Strasbourg.

Son été 2009 est Viennois, avec le rôle de Stanislaus (« Vogelhändler » de Carl ZELLER) au Festival du Musik Theater de Schönbrunn.

En 2009, il fait aussi ses débuts en Amérique du Nord, en participant au Concert de Gala de l'Opéra de Québec. Il y retourne en 2010, au coeur de la production féérique de Robert LEPAGE du Rossignol (STRAVINSKI).

Durant la saison 2010-2011, il est invité en tant que Professeur de Technique Vocale à l'Université de Strasbourg (CFMI Sélestat).

 

En été 2022, il propose 6 concerts RandOlyrics au festival Les Heures d'Été, à Nantes (44).

Télécharger Bio Tenor Karche

"Vincent Karche s'est totalement approprié ce rôle exigeant. Doté d'une voix de ténor puissante, ne manquant pas d'accents dramatiques, il a magnifiquement survolé les difficultés du rôle titre"

                                                               Dietmar Plattner, Der Neue Merker Wien, Werther, Opéra d'Innsbruck, février 2001

"Vincent Karche joue avec vitalité et brio le rôle du jeune amoureux désireux de passer à l'acte"
Eric Pousaz, Opéra International, Fenton/Falstaff Theater Basel, avril 2001

"Au coeur des grands moments lyriques de la tragédie Puccinienne, on remarque particulièrement Vincent Karche, dans le rôle de l'amoureux Rinuccio"

                                Hanspeter Renggli, Opernwelt, Gianni Schicchi, Theater Basel, février 2002

OPERA 2000-2022 

Ma chaîne

Tenor Vincent KARCHE Lakmé/Delibes

anariskwa
Tenor Vincent KARCHE  Lakmé/Delibes
Rechercher une vidéo...
Tenor Vincent KARCHE  Lakmé/Delibes

Tenor Vincent KARCHE Lakmé/Delibes

02:23
Lire la vidéo
The forest speaks to me - Art & Music Duo

The forest speaks to me - Art & Music Duo

04:54
Lire la vidéo
Tenor Vincent.A.Karche

Tenor Vincent.A.Karche

13:12
Lire la vidéo